9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 21:30

 

Bernard, un homme très généreux dans la vie, est patron d'un restaurant. Comme chaque soir Bernard va dans la forêt comme il a l'habitude de le faire. Il avait l'habitude de faire deux heures de marche et puis de rentrer chez lui sans soucis pour aller s'endormir parce que le lendemain matin le boulot reprenait. Le lendemain Bernard part donc au boulot comme chaque matin. Arrivé, il enfile sa tenue de cuisine puis se met au boulot. Pendant dix heures il enchaine le travail qu'il a à faire puis sa journée se termine. Épuisé, il rentre chez lui, se jette sur son canapé puis regarde la télé. En regardant la télé Bernard reçoit un coup de fil : c'est son amie Carole qui lui dit :

« - Salut Bernard çava? Ça te dirait qu'on se fasse une petite soirée ce soir en boite de nuit ?

  • OK pas de problème. »

Carole raccroche le téléphone. Bernard commence à s'habiller, se met du parfum et va chercher Carole. Arrivé chez elle il attend qu'elle ait fini de s'habiller. Ils partent direction la boîte de nuit.

Bernard et Carole marchent dans la rue quand soudain une voiture s'arrête devant eux. C'est un homme en bonnet noir. Il prend Bernard de toutes ses forces et le met dans son coffre. Le bandit l'enferme dans le coffre, roule pendant 45 minutes et s'arrête. Il ouvre le coffre, prend Bernard, le met dans un avion et l'attache. L'homme monte et l'avion décolle avec un commandant de bord. Pendant vingt minutes tout se passe bien quand tout d'un coup l'avion s'arrête sur une île déserte. Le bandit détache Bernard le prend avec force et le jette sur l'île. Le bandit et le commandant de bord reprennent l'avion et s'en vont.

 

Bernard se lève avec un mal de tête. Étonné il est sur une île. Il n'y a personne sur cette île. Attristé il décide de trouver à manger, de l'eau et un abri. Les branches d'arbres envahissent l'île, le sable est brûlant, il y a des cabanes mais personne n'y vit. Il y a aussi plein de cocotiers et des algues sur la plage. Bernard marche sur l'île pendant des heures pour essayer de chercher de quoi manger. Tout d'un coup, à côté d'une cabane, il trouve des huitres et un verre rejeté par la mer. Il le garde en espérant trouver une source. Heureux il s'assoit par terre et commence à manger ce qu'il a trouvé. Après son repas, Bernard se lève et repart faire le tour de l'île pour trouver où dormir. Au loin il voit une cabane de libre et s'en approche peu à peu. Arrivé devant la cabane, il s'aperçoit que personne n'y vit et donc décide d'y habiter le temps que quelqu'un vienne le chercher. La nuit tombe sur l'île, Bernard s'endort.

Le lendemain matin il se réveille en étant de très mauvaise humeur. Il a mal dormi à cause du sol qui lui a fait très mal au dos. Il décide d'aller trouver à manger. Pendant quelques heures il cherche mais il n'arrive pas à trouver. Il retourne énervé et le ventre vide.

 

Durant trois semaines Bernard vit le même calvaire.

Un matin il décide de partir en forêt pour découvrir les endroits qu'il n'a pas découverts. Tout à coup, il trouve des traces de pas et décide de suivre les pas. Pendant une heure il marche. Tout d'un coup devant lui il voit une grande maison avec un hélicoptère au milieu. Bernard décide de partir sonner à la porte. Il sonne à la porte, un monsieur très aimable vient lui ouvrir : 

« Oui, bonjour monsieur que puis-je faire pour vous ?

- Bonjour monsieur, je viens vous voir pour vous demander votre aide.

- Oui, je vous écoute.

- L'hélicoptère qui est devant votre maison est-il à vous ?

- Oui il est à moi pourquoi ?

- J'ai besoin de votre aide. Voila depuis plus de quatre semaines que je suis bloqué sur cette île. J'ai besoin de vous pour m'emmenez sur Paris.

- Comment vous vous êtes retrouvéici ?

- J'ai été séquestré par un homme grand avec un bonnet noir. Cet individu m'a mis dans sa voiture, ensuite on est arrivé dans un aéroport, on a pris un avion où j'étais seul. Pendant 20 minutes nous avons volé et tout d'un coup l'avion s'est arrêté sur une île déserte. Le pilote d'avion et lui m'ont attrapé et m'ont jeté sur une île déserte et sont partis. Et voilà je viens vous voir pour que vous m'aidiez. S'il vous plait, emmenez-moi sur Paris pour que je puisse retrouver ma famille.

- Monsieur, votre histoire me touche vraiment. Attendez moi quelques secondes, nous allons prendre mon hélicoptère et je vais vous emmener chez vous. »

Bernard avec le sourire aux lèvres lui dit : « Merci encore mille fois, vous être quelqu'un de très aimable. »

Le monsieur lui répondit : « Bon, maintenant monsieur nous allons devoir y aller. Montons dans l'hélicoptère. »

 

Bernard et le Monsieur montent dans l'hélicoptère et commencent à décoller. Pendant 20 minutes les deux survolèrent en hélicoptère et d'un coup ils arrivèrent sur Paris. Bernard lui montra de loin où il habitait. Ils s'approchèrent peu à peu de chez Bernard quand tout à coup ils atterrirent en bas de chez lui. Avec plein d'émotions au cœur il descendit de l'hélicoptère, remercia le Monsieur, courut jusqu'à son palier ouvrit la porte de son bâtiment et monta les escaliers en vitesse. Arrivé devant sa porte il prit la clé en dessous de son tapis, ouvrit la porte de chez lui et alla sauter sur son canapé. Tout d'abord il prit une douche après sa douche il alla s'allonger en pensant à tout ce qui lui était arrivé durant ces quatre semaines difficiles. Mais il voulu oublier tout ça pour reprendre sa vie habituelle.

 


MAMADOU

Publié par Mamadou 4e1 - dans Travaux d'élèves
commenter cet article

commentaires