6 septembre 2011 2 06 /09 /septembre /2011 18:14

je mourrai pas gibierde Guillaume Guéraud

 

 

Mortagne n'est pas un patelin tranquille. Ceux qui travaillent le bois ne peuvent pas encadrer les vignerons et inversement. La haine fouette les murs. Les coups tordus pleuvent sans prévenir. Martial préfère apprendre la mécanique le plus loin possible. Pour fuir la scierie. Éviter les incidents. Et échapper à la phrase que répètent aussi bien les scieurs que les gars de la vigne " Je suis né chasseur ! je mourrai pas gibier ! " Parce que la chasse, ici, tout le monde pratique. Sauf Terence. Il a la tronche en, biais. Il ne sait ni travailler ni chasser. C'est pour ça que Martial l'aime bien. Et qu'il ne supporte pas qu'on se défoule sur lui. Et c'est ainsi qu'il va basculer dans une folie meurtrière.

 

 

 

Ce que je n'ai pas aimé c'est qu'il veut se venger de son frère, et le pire c'est de le tuer alors pourquoi sacager tout le mariage ?

Ce que j'ai aimé c'est le suspens et le fait qu'on ne parle que rarement de ses parents. Et ce que j'ai surtout aimé c'est sa détermination, il ne se laisse pas influencer et il n'a pas peur !

Imed

 

Je n'ai pas aimé ce livre car j'ai eu du mal à comprendre les flash-backs. Pour moi ce n'est pas réaliste un adolescent qui tue 8 personnes dans un mariage.

Délil

Publié par Mme Amoureux - dans Conseils de lecture
commenter cet article

commentaires